les Ghika et .... Patek Philippe

     Au centre de Genève, à proximité de la Place de Plainpalais, se trouve le Patek Philippe Museum avec l'exposition permanente 500 ans d'histoire de la montre, où sont exposées d'importantes collections d'horlogerie d'origine genevoise, suisse et européenne, allant du XVIe au XXe siècle et plus spécialement de prestigieuses créations que la manufacture genevoise Patek Philippe a conçues, développées et fabriquées depuis sa fondation en 1839.
   

     En 2005 le Musée a organisé "la première exposition thématique":
          Montres royales - 1850-1910 - par Patek Philippe
contenant 25 montres conçues et exécutées pour diverses têtes couronnées, clientes de la Maison dans la période indiquée et dont le Musée est aujourd'hui propriétaire par acquisitions successives.
     A l'occasion, le Musée a publié une brochure dans laquelle on trouve, après une présentation des fondateurs et de l'histoire
de la Maison, les photos et la description technique et artistique de chaque montre exposée, ainsi qu'une courte présentation de l'illustre client qui l'a commandée.
     A la page 79 le client est ... Ghika, prince de Moldavie et de Valachie ... et dans la présentation qui suit est mentionné:
     "GHIKA (GHYKA ou GHICA) Famille princière roumaine, d'origine albanaise, qui a donné de nombreux princes régnants de Moldavie et de Valachie du XVIIe au milieu du XIXe siècle et des hommes politiques ou diplomates roumains à la suite ..... Comme cette montre est vendue en 1884 au "Prince Ghika" il est impossible aujourd'hui de déterminer le membre de cette famille qui l'a achetée. Par leur fonctions de diplomates et les voyages qu'ils entreprenaient, plusieurs princes Ghika sont susceptibles d'être passés à Genève et d'avoir acheté cette montre de dame ..."
      Suivent les photos et la description de la montre:
 
 Patek Philippe & Cie, Genève, No. 55948
Montre-pendentif de type savonnette à remontage au pendant et mise à l'heure à poussette
Montre manufacturée en 1883 / 1884
Or rose, Inv. P-327
Vendue le 1er mars 1884 au Prince Ghika, pour la somme de 350 francs.
Le couvercle de cette montre est gravé en taille-douce
des armoiries des princes Ghika de Moldavie et de Valachie.
Le fond est gravé en taille-douce du chiffre "G.G.E", timbré d'une couronne princière.
Dimensions: H. 52.3 mm. / Φ 37.5 mm. / Ep. 10.8 mm.
 

     Par la suite, comme ils ne savaient pas quel "Prince Ghika" a commandé et acheté la montre, les auteurs de la brochure ont présenté, sur trois pages, des dates biographiques pour trois Ghika qu'ils ont jugé représentatifs pour la "Famille princière roumaine", soit:
     "- Ghika Déméter (Dimitrie ou Démètre) (1816-1897) fils de Grégoire IV Déméter Ghika (1755-1834), Prince (voïvode) de Munténie (Grande Valachie).......
     - Ghika Jean Grigore (Ion) (1817-1897), home de lettres et politicien roumain .......
     - Ghika Jean (Ion) (1830-1881) ... le fils cadet de Grégoire V Ghika (1807-1857) dernier souverain de Moldavie .......", mais évidement sans relation avec la montre puisque le troisième était décédé à la date de la transaction !
     Et la principale inconnue restait les trois initiales "E.G.G" : en admettant que un G. est pour Ghika, avec deux des trois (E.G. ou G.G.) on en trouve des Ghika, mais avec les trois ....?!?
..................................... 


     Pour essayer de résoudre le "mystère", j'ai contacté à l'époque la Direction du Musée avec l'espoir qu'on peut trouver de nouveaux détails dans leurs archives. Très aimable, le Directeur (A.T.) m'a reçu et nous avons consulté ensemble les "feuilles de travail" de 1884. Nous n'avons rien trouvé de spécial dans les archives, mais j'ai eu l'autorisation de photographier la feuille de travail de la montre du "Prince Ghika" pour la publier sur notre Site :

     De retour à Lausanne et en affichant la photo à l'écran de l'ordinateur, on remarque une correction à la date de la commande (22.2.84) qui n'était pas évidente en feuilletant le classeur d'archives: et c'est pas seulement la date qui est en sur-écriture, mais également le mot "Prince" : et on remarque que sous le mot Prince était initialement le mot "Eugène", le prénom du Prince !!! (pour le "E" majuscule et le "g" il n'y a aucun doute !)

     C'est possible que l'employé qui a complété la commande a eu le nom complet du client, mais après on c'est dit que un Prince on ne l'inscrit pas avec le prénom mais avec le titre ! .... et à la livraison (1.3.84) on n'a pas répété "l'erreur" ....
     On connaît donc le nom du Prince: Eugène Ghika et, avec la date de la transaction, il n'y a que deux clients possibles: Eugen Ghika-Budeşti (1843-1919) et Eugen Ghika-Comăneşti (1840-1912) et la solution on la trouve dans les initiales "E.G.G." gravées sur la montre.
     Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une montre de dame, donc d'un cadeau, et les initiales doivent être plutôt cherchées dans le prénom de la destinataire, logiquement l'épouse de Eugen et dans ce cas il n'en reste que un: Eugen Ghika-Budeşti marié à Ecaterina Jeana Keshko - soeur de Natalie, Reine de Serbie (Eugen Ghika-Budeşti avait comme épouse en 1884 Maria Cantacuzino). De cette manière on trouve aussi le E.G., reste le 2e G., mais cette fois-ci il n'y a plus de mystère: après leur mariage le 5.II.1883, les époux ont quitté Iași (Roumanie) pour s'établir en Italie, à Settignano en Toscane, où l'épouse est connue, même aujourd'hui, comme Giovanna (en 1896 elle a acheté la fameuse Villa Gambéraia).
     Nous pensons donc que la montre a été achetée par Eugen Ghika-Comăneşti pour son épouse Ecaterna-Giovanna Ghika.

..................................... 
     Deux commentaires:
     1. En bas de la feuille de travail, la date 24.5.78 représente la date de rachat de la montre par le Musée et 327 le no. d'inventaire. La Direction a demandé de ne pas publier ni le montant du rachat ni le nom du vendeur qui doivent rester confidentiels.
     2. Dans la même brochure, à la page 56, figure une montre de poche vendue le 9 janvier 1869 à un George Cantacuzène Prince de Moldavie et de Valachie avec la même justification de ne pas pouvoir identifier l'acheteur.
     
Florian BUDU - co-auteur du Site       


 
 

 
Copyright © Mona & Florian Budu-Ghyka