Questions

 
Essayer de répertorier toutes les interrogations concernant les mariages et les filiations des premières 6 générations (et même plus !) avec toutes les versions des réponses apportées (jusqu'à présent !) par les historiens et les généalogistes serait de se lancer dans un vrai traité de généalogie ce qui n'est pas du tout le but de notre démarche.
Nous vous livrons un petit échantillon en choisissant trois questions pour lesquelles nous vous donnons, sans aucun commentaire de notre part, des éléments de réponse trouvés dans le peu d'ouvrages et documents à notre disposition.

 
  Matei d'Albanie  
  Ghika de Moldavie  
  Gyika de Deszanfàlva  

     
  Matei d'Albanie  
  Question: Matei Ghika (~1565 - 1620) "originaire d'Albanie" - est vraiment le père du premier Prince Ghika de la famille ?  
 
"... Le Pr. Georges I Ghika, né à Kiopru, en Albanie, vers l'an 1600,  fils de Mathieu Ghika (1560 - 1620), émigra, au début du 17e siècle, à Constantinople, ....."
 
 
Eugène Rizo-Rangabé - Livre d'Or ...... - Athènes 1904 - p. 85

 
  "... Matei Ghika, le tronc de la famille est né vers 1565 et décédé vers 1620 à Constantinopol. Nous n'avons pas de dates plus précises sur lui ....."  
 
O.-G. Lecca - Familii boieresti romane - Buc. 1899 / ré-éd. 1999 - p.298

 
  "... Alexandru I. Ghica .. a publié à "Socec" en 1894 le tableau généalogique de sa famille ..."
"... La question que pose Paul Cernovodeanu ... concernant la source d'information des auteurs Rangabé et Lecca sur l'inexistant Matei Ghica, doit être posée plutôt à Alexandru I. Ghica:  il place ce Matei en tête des Ghica, avant l'apparition des ouvrages des deux auteurs cités plus haut  ...."
(texte original en roumain)
 
 
Radu Sc. Greceanu - "Ghiculesti Instrainati": la branche suisse des descendants de Ion Ghica
Arhiva Genealogica II (VII) - Iasi (RO) - 1995

 
  "... L'ancêtre, Georges, ou plutôt "Ghica", selon le diminutif albanais de ce prénom, était originaire de Zagoria, en Macédoine ..."
" ... C'est au XIXe siècle que la princesse Massalski, née Ghica, accrédita dans ses ouvrages la version de l'origine albanaise de ses ancêtres ..."
"... étaient
Albanais d'origine, tout comme les Ghica de Roumanie ..."
 
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.182, 297

 
     
  Ghika de Moldavie  
  Question: le père de Constantin (~1745 - 1818) et de Gheorghe (1739 - 1801), les ancêtres de toutes les Branches Moldaves, est Matei Ghika, Grigore III Ghika ou Dimitrie Sulgearoglu ?  
 
"... L'ascendance Souldjaroglou des Ghika de Moldavie constitue l'un des sujets délicats de la science généalogique roumaine, et a été l'objet d'un grand nombre d'études plus ou moins polémiques, dont les signataires ont fait assaut d'érudition pour défendre leurs thèses ..."
 
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.416 

 
  "... De Grigore Ghica Voda (1724-1777), fils de Alexandru Grand Dragoman, se séparent par ses fils les Branches de la famille Ghika de Moldavie, appelées Comanesti, Deleni, Brigadier, etc. ..."  
 
O.-G. Lecca - Familii boieresti romane - Buc. 1899 / ré-éd. 1999 - p.305

 
  Pour E. Rizo-Rangabé les deux sont les fils de Matei, le frère de Ecaterina et de Grigore III :
"... d) Psse. Catherine Ghika, mariée à l'Hetman Démètre Sulgearoglu Georgiades.
..... e) Pr. Matthieu Ghika, Spathar, emmené en 1769 prisonnier en Russie, où il est mort.
(avec les enfants:)
             a) Pr. Georges Ghika surnommé Bey, né en 1739 mort le 14 mai 1801 ...
             b) Pr. Constantin Ghika de Comanesti et de Deleni, né en 1745, mort le 18 février 1818 ..."
 
 
Eugène Rizo-Rangabé - Livre d'Or ...... - Athènes 1904 - p. 90, 93 

 
   - dans la généalogie (ancienne) de la branche Moldavie en notre possession rédigée et signée par Radu E. Ghika ("... selon Ion Ghika-Trifesti, Rizo-Rangabé, Gh. Ghibanescu, O.Lecca et Ioan Filitti ..."), Constantin et Gheorghe sont les fils de Matei Ghika qui a eu comme épouses Ecaterina Bals et Irina Sulgearis, sans d'autres précisions.

 
   - dans la planche généalogique des Ghika de Valachie annexée au livre de Radu Ciuceanu (2001) on trouve: " Matei - marié à (Ecaterina Bals ?) et Irina Sulgearis" et la mention "(Branche Moldavie)". Constantin et Gheorghe sont liés à Ecaterina avec un signe d'intérrogation.
  L'auteur de cette généalogie est mentionné dans l' avant-propos signé par l' Acad. Dan Berindei:   "... un détaillé arbre généalogique de la branche valache (partiellement moldave) réalisé par beïzadea Dimitrie Ghica ...." (Dimitrie Ghica est le fils de Grigore IV Ghica Voda - Valachie - et le petit-fils de Mare Ban Dimitrie qui est le frère de Matei et Ecaterina Ghica)
 
 
Radu Ciuceanu - Autocratie si nationalism - Destinul unei Dinastiii -Buc. 2001 -  

 
   - dans la généalogie de la famille Bals, Ecaterina (Constantin) Bals est mariée à Matei Ghika, avec renvoi à un document d'archive: " ... sur les enfants de Constantin Bals et de sa soeur Ecaterina Ghica, (voir) AR ....."  
 
Mihail Dim. Sturdza - Familii Boieresti ...... - vol.I - Buc. 2004 - p.252, 640 

 
  "... Outre deux fils, Constantin et Iordaki ... descendance établie en Roumanie ... le hetman Dimitraki Souldjaroglou eut aussi deux filles: Sultane mariée à Constantin Mourousi, voïvode de Moldavie et Eufrosine mariée au postelnic Nicolae Mano..."  
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.416 

 
   - chez le même auteur, dans les généalogies des familles Mourousi et Mano, on retrouve Smaragda (pas Sultane) Ghica et respectivement Euphrosine Ghica - non pas Souldjaroglou.  
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.356, 313   

 
   - dans la généalogie (ancienne) de la branche Valachie en notre possession (auteur inconnu, sources non précisées - en provenance des archives de Alexandru I. Ghica - Valachie 10e gén.) les deux fils (Constantin et Gheorghe) et les deux filles (Eufrosina et Sultana) sont les enfants du couple Ecaterina Ghica - Dimitrie Sulgearoglu.

 
   - dans une deuxième généalogie (ancienne) de la branche Moldavie en notre possession (auteur inconnu, sources non précisées) reçue après l'ouverture du Site, Gheorghe est remplacé par Alexandre et avec Constantin sont les fils de Grigore III, Ecaterina n'existe pas. Il faut préciser que c'est un Arbre de descendance jusqu'aux années 1940, sans filles dans les premières générations et avec très peu de dates et de conjoints (d'ailleurs soigneusement rédigé et avec un cadre artistique comme un tableau !)

 
   - une autre version précise que Constantin et Gheorghe sont les fils de Ecaterina Ghica et de Dimitrie Sulgearoglu, mais adoptés par leur oncle Grigore III Ghika Voda dont ils portent le nom (sans détails, à notre connaissance, sur les raisons de cette adoption).

 
     
  Gyika de Deszanfàlva  
  Question: les Gyika de Deszanfalva, descendants de Constantin-Emmanuel Gyika, sont la "branche hongroise" des Ghika de Roumanie ?  
 
 - "... les Gyika de Hongrie étaient Albanais d'origine, tout comme les Ghica de Roumanie. L'homonymie ne prouve pas la parenté, d'autant plus que leur profession, à la fin du XVIIIe siècle, était celle de marchands. C'est en cette qualité qu'ils s'étaient établis vers 1740 dans le Banat de Temesvar, après que cet ancien vilayet ottoman eut été annexé par les Habsbourg ..."
 
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.182   

 
   - M. Christopher J. Buyers nous a transmis une descendance très détaillée des Gyika de Deszanfalva mais avec Constantin-Emmanuel Gyika en tant que descendant direct de Scarlat Ghika Voda (descendance que nous avons mise en page et, comme d'habitude, publiée dans les News). Sur le site de M. Buyers on peut lire:
"... Anasztázia Dadányi de Gyülvesz maried .... Konstantin Emánuel Gyika de Dézsánfalva .... elder son of György Emánuel Gyika de Dézsánfalva, the son of H.H. Prince Scarlat Ghika Voda, Prince of Moldavia and Muntenia (Greater Wallachia), by his wife, Maria ...."
Conformément au Règlement du Site nous avons demandé par mail le 10 oct. 2006 à M. Buyers ses sources prouvant la filiation mentionnée sur son site. Notre demande restant sans réponse, nous n'avons pas introduit dans l'Arbre sa proposition.

 
   - dans les deux anciennes généalogies (Moldavie et Valachie) en notre possession, la descendance en question est inscrite à l'identique: "... Scarlat Ghika Voda - Gheorghe - Constantin-Emanuel - Iphigénia baronne SINA de Hodos et Kizdia ...".

 
   - chez E. Rizo-Rangabé, parmi les fils de Scarlat Ghika Voda, pour Gheorghe on trouve:
"... c) Pr. Georges Ghika, mort sans postérité....."
 
 
Eugène Rizo-Rangabé - Livre d'Or ...... - Athènes 1904 - p. 95 

 
   - au chapitre GYIKA de Deszanfalva on trouve:
"... Iphigénie (Constantin-Emmanuel) n.2.VII.1815 +Vienne 21.XII.1884 mariée à Vienne 10.I.1835 à Georges-Simeon baron SINA Banquier grec à Vienne ..."
 
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.183  

 
   - au chapitre Sina on trouve:
"... George-Simon Sina (1782-1856), banquier ... fut anobli (3.IV.1818) ... à la suite de l'acquisition des seigneuries nobles de Hodos et Kizdia ..."
"... son fils Simon-Georges (1810-1876) ... marié à Iphigénie GYIKA (1815-1884), d'une autre famille de grands commerçants macédoniens, ... eut ... quatre filles: Anastasia ... Irène ... Hélène ... Iphigénie ... "
 
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.413, 414  

 
   - au chapitre Mavrocordato on trouve:
"... Georges (Alexandre) n.23.IV.1839 +Paris 8.I.1902 ... marié à Paris 19.V.1864 à Irène fille du baron Simon Sina et d'Iphigénie GHICA ..." (pas GYIKA - erreur d'édition?)
 
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.324 

 
   - au chapitre Ypsilanti on trouve:
"... Grégoire (Grégoire) n.17.IX.1835 +Paris 19.II.1886 ... marié à Vienne 1862 à Hélène fille du baron Simion Sina et d'Iphigénie GHIKA ..." (pas GYIKA - erreur d'édition?)
 
 
Mihail Dimitri Sturdza - Grandes familles ...... - Paris 1999 - p.472 

 
     
  Nos commentaires:  
 
 - même si la généalogie n'est pas une science exacte, nous signalons aux visiteurs du Site l'existence de ces interrogations (parmi d'autres !) tout en précisant que nous n'avons ni les moyens et, comme précisé sur la home-page du Site, ni la mission de trancher là où les avis des spécialistes divergent;
 
   - avec le temps, la pertinence de ce genre de questions a peut-être diminuée et les réponses peuvent présenter, aujourd'hui, moins d'intérêt qu'il y a deux siècles, mais nous mettons notre Site à la disposition des généalogistes et nous nous engageons de publier, dans l'esprit du Règlement du Site, tout document d'archive capable d'apporter les réponses définitives à ces questions.
 
 
Mona & Florian Budu-Ghyka
décembre 2006

 
   décembre 2006 - mise jour janvier 2009 Copyright © 2003-2009 Mona & Florian Budu-Ghyka